Le Local Piscine à Craponne et Francheville

Photo principale de l'article Le Local Piscine à Craponne et Francheville

Le Local Piscine est une entreprise fondée en 2021 par Clément BARIOZ, 22 ans et César TRAVERSE, 21 ans, qui donne une seconde vie au matériel de piscine.

Cette idée leur est venue à la suite de différents jobs d’été effectués dans le secteur de la piscine, durant lesquels les deux fondateurs ont constaté qu’il y avait une forte demande des clients pour du matériel de piscine reconditionné et plus particulièrement pour les robots nettoyeurs de piscine.

Il faut savoir que la France est le premier marché mondial en termes de piscines installées chez les particuliers (2,5 millions) et que ce dernier a connu une forte croissance (+ 250k bassins) durant l’épidémie du Covid-19.

Les ventes de robots nettoyeurs de piscine s’élèvent à 400k par an en France.

Ces robots ont une durée de vie moyenne de 8 ans, et finissent généralement leur cycle de vie dans des déchetteries.

L’activité de l’entreprise consiste à collecter du matériel de piscine défectueux auprès des magasins de piscine, de le reconditionner, puis de le remettre en vente sur le marché (Jusqu’à 50% moins cher que le neuf).

Actuellement, la vente est gérée par l’entreprise, via son site internet (www.lelocalpiscine.com).

Pour accélérer son processus de collecte, Le Local Piscine a eu la chance de signé un partenariat inédit avec le 1er distributeur mondial de matériel de piscine : SCP POOLCORP.

SCP POOL s’inscrit dans une démarche RSE, en proposant à ses clients professionnels, une meilleure gestion des déchets des équipement électriques, électroniques et plastiques (DEEE), soumis à la responsabilité élargie des producteurs (dont robots nettoyeurs de piscine).

L’année dernière, l’entreprise était installée dans un container reconditionné à Craponne, et a vendu 40 robots reconditionnés et collectés plus de 100 robots.

Pour cette saison, Le Local Piscine souhaite collecter 500 robots nettoyeurs, ce qui permettrait de revaloriser 5,5 tonnes de déchets, et d’en vendre plus de 250.

Intégrer l’économie circulaire au secteur de la piscine, est l’objectif de cette entreprise.